Fabio Jakobsen (Dsm-firmenich PostNL) a abandonné le Tour de France tôt lors de la 12e étape après avoir été lâché par le peloton lors des premières attaques.

Le sprinteur néerlandais ne se sentait apparemment pas à 100 %. Il a d’abord été lâché après 15 km de course rapide, a lutté pendant 20 km, mais a finalement abandonné lorsqu’il a été chronométré à plus de quatre minutes derrière le peloton.

« Les moments difficiles ne durent jamais, mais les gens durs, si », a posté l’équipe Dsm-firmenich PostNL sur les réseaux sociaux.

« Après avoir combattu à travers un #TDF2024 rapide et rempli de montées, Fabio Jakobsen est contraint d’abandonner le Tour, ne se sentant pas à 100 %.

« Nous reviendrons plus forts ensemble, Fabio ! » a ajouté l’équipe en néerlandais.

Son coéquipier Nils Eekhoff a également été impliqué dans une chute précoce avec le leader de la course, Tadej Pogacar, mais a pu revenir dans le peloton.

Jakobsen a remporté une étape du Tour de France 2022 et compte 46 victoires en carrière.

Sa carrière a failli se terminer en 2020 lorsqu’il s’est heurté à Dylan Groenewegen lors du sprint à grande vitesse de la première étape du Tour de Pologne. Jakobsen a subi de graves blessures faciales mais est revenu à la compétition en avril 2021, tandis que Groenewegen a été suspendu pendant neuf mois.

Jakobsen a rejoint Dsm-firmenich PostNL pour 2024 mais n’a jusqu’à présent remporté qu’une étape lors du Presidential Cycling Tour of Türkiye.

Son abandon intervient seulement quelques heures après que l’équipe Astana-Qazaqstan a annoncé que Michael Mørkøv ne prendrait pas le départ de la 12e étape après un test positif au COVID-19, au milieu des inquiétudes concernant plusieurs cas potentiels dans le peloton.